Archives de l'hebdo des socialistes
Archives de l'hebdo des socialistes

La victoire utile

Edito

Alors que l’on ne donnait pas cher, il y a peu, de la peau des socialistes, nos succès aux élections municipales et cantonales ont révélé la confiance que veulent bien nous accorder nos concitoyens.
Maintenant que le temps de la célébration de la victoire est passé, comment faire de ce vote un vote utile, pour le Parti socialiste et pour la France ? (suite…)

Les socialistes à l’offensive

Le 16 mars, les Français ont adressé un message clair. Par-delà les enjeux locaux, nos concitoyens ont sanctionné la politique conduite par Nicolas Sarkozy depuis 10 mois. La réponse du pouvoir est stupéfiante. L’entrée de quelques proches du Président au gouvernement et l’exil de David Martinon aux États-Unis tiennent pour le moment de viatique au Président. (suite…)

François Hollande : « Le prochain Premier secrétaire devra être un rassembleur »

François HollandeDeux semaines après les élections locales, dont la gauche, et plus précisément les socialistes, sont sortis vainqueurs incontestables, François Hollande explique comment son parti va mener la bataille de l’opposition. Le Premier secrétaire évoque aussi l’avenir et les conditions des alliances possibles, à gauche et au-delà, la nature du congrès qui aura lieu à l’automne, et le travail de rénovation en cours d’ici là.

Ecouter l’interview (14min14)

Télécharger l’interview (MP3 / 13 mo)

(suite…)

S’opposer et s’imposer

À l’Assemblée nationale, le débat doit reprendre avec la même ardeur. Les députés socialistes, sous l’impulsion de leur président de groupe, Jean-Marc Ayrault, continueront de scruter consciencieusement les positions du gouvernement et feront sur chaque grand sujet leurs contre-propositions.

Avant les municipales, c’est le harcèlement permanent sur le thème du pouvoir d’achat qui a permis de replacer cet enjeu au coeur du débat démocratique. Les questions au gouvernement sur le pouvoir d’achat répétées tous les mardis et mercredis, le dépôt d’une proposition de loi PS autour de mesures alternatives, la défense d’amendements sur la loi Châtel ou sur le collectif budgétaire… toutes ces actions ont obligé l’Elysée à réagir en improvisant dans l’urgence un nouveau texte « pouvoir d’achat » en décembre.

(suite…)

Des sénateurs vigilants et exigeants

Les sénateurs socialistes et Verts ont été des acteurs de premier plan à l’occasion des élections locales. D’ores et déjà, ils entendent mener le combat contre l’immobilisme de la majorité sénatoriale, de plus en plus à l’écart du débat politique national.

(suite…)

Conseil national du 25 mars 2008

Le conseil national du Parti socialiste du 25 mars était l’occasion de valider le calendrier de la phase de pré-congrès qui s’ouvre jusqu’au 7 Novembre prochain date à laquelle se tiendra le prochain congrès. Ce rassemblement du Parlement du parti était aussi l’occasion de fêter la victoire des maires et présidents de conseils généraux nouvellement élus. De Pierre Cohen à Valérie Fourneyron en passant par Hadeline Hazan, Bernard Poignant ou Guillaume Garot tous appellent à la mise en place d’un contre-pouvoir à la politique du gouvernement.

Un vote porteur d’espoir

Par Valérie Fourneyron,
Maire de Rouen,
Députée de Seine-Maritime

C’est avec un immense plaisir que je signe pour la première fois l’éditorial de notre hebdomadaire. Avec plaisir, mais aussi avec la fierté de nos résultats.

Les 9 et 16 mars, à Rouen comme à Caen, l’autre capitale normande,ainsi que dans de nombreuses autres villes qui ont suivi l’exemple de Paris et Lyon en 2001, les électeurs ont choisi d’accorder leur confiance à des femmes – permettez-moi de les saluer plus particulièrement – et à des hommes de gauche. Ce vote est porteur d’espoir, il est aussi source de responsabilités pour tous les socialistes.

(suite…)

Un début de reconquête en perspective de 2012

En prenant un minimum de neuf conseils généraux à la droite, la gauche a confirmé aux cantonales sa victoire des municipales. C’est de surcroît le scrutin le plus significatif quant au rapport de force politique dans le pays.
La gauche est désormais à la tête de 60 des 101 départements français. L’analyse de Claudy Lebreton, président de l’Assemblée des départements de France (ADF).
(suite…)

Se mobiliser jusqu’au bout pour la victoire

Nous sommes à la veille du premier tour des élections municipales et cantonales. C’est la première grande consultation nationale après les élections présidentielle et législatives. Depuis bientôt un an à la tête de l’État,Nicolas Sarkozy a réussi à dévaloriser la fonction présidentielle et a engagé notre pays sur la voie de l’échec économique et surtout social. (suite…)

Le mythe Fillon

Depuis trois mois, la cote de confiance de Nicolas Sarkozy est en chute libre. Et la préférence conjoncturelle accordée à François Fillon ne doit pas masquer la réalité : les Français ne croit pas l’exécutif capable de résoudre leurs problèmes. Délégué national aux sondages et enquêtes d’opinion, Gérard Le Gall analyse la situation actuelle. (suite…)

Double message, par Bruno Le Roux, secrétaire national du PS chargé des élections

À quelques jours du premier tour des élections municipales et cantonales, nous devons, jusqu’à la dernière minute, appeler les Français à la mobilisation.

Ils savent qu’au plus près des réalités quotidiennes, les élus socialistes sontidentifiés à des politiques innovantes, protectrices, qui assurent l’épanouissement individuel et la nécessaire solidarité permettant la cohésion locale.

Ce vote du 9 mars est donc bien sûr un vote local. Mais peut-on imaginer que l’expression de nos concitoyens, le même jour sur tout le territoire, ne soit pas aussi porteuse d’un message politique ?

(suite…)

Concrétiser la victoire espérée

Les élections municipales sont des élections locales. Le fait est incontestable. Le 16 mars, ce sont 36 000 maires qui seront élus ou réélus et qui auront en charge l’animation et la gestion de leur commune pour six années. L’interprétation de ces résultats, en revanche, ne peut se limiter au commentaire de 36 000 choix locaux. Le président de la République l’avait exprimé avec force avant de se rétracter. Certes, il existe des maires de gauche qui réussissent l’exploit de se faire préférer dans des villes dominées électoralement par la droite lors des scrutins nationaux. L’inverse est également vrai. Il n’en demeure pas moins que depuis la Libération (1) , ces élections ont toujours permis de capter les tendances politiques lourdes dans le pays.
(suite…)