Archives de l'hebdo des socialistes
Archives de l'hebdo des socialistes

Benjamin Saint-Huile, la mairie n’attend pas le nombre des années

Le maire de Jeumont habite chez ses parents. « Ça fait beaucoup rire les journalistes », s’agace Benjamin Saint-Huile qui, malgré les pressions de ses adversaires pendant la campagne, n’a pas cédé: « Je suis bien ici, avec ma famille, et je ne vais pas partir pour partir, ce serait parfaitement ridicule. » Un caractère bien trempé et un léger goût pour la provocation animent ce jeune homme qui, du haut de ses 24 ans, vient de se faire élire maire. Le plus jeune de France pour une commune de plus de 10 000 habitants.

(suite…)

Laval, sa ville

Il est bien loin le temps où Guillaume Garot assistait aux enregistrements des clips de campagne à Lionel Jospin, alors candidat à la présidentielle de 1995. En moins d’un an, ce jeune quadra a été élu à la députation puis, dès le premier tour, à la mairie de Laval, une ville pourtant ancrée à droite. (suite…)

L’histoire peu commune d’un élu exemplaire, Claude Launay à Bezons

Un parcours exemplaire, mené tambour battant. Depuis qu’il est à la retraite, Claude Launay ne ménage pas sa peine. À 78 ans passés, cet ancien ingénieur « maison » qui a mené l’essentiel de sa carrière chez Philips et roulé sa bosse aux quatre coins de la planète, a posé sa valise. Son choix s’est porté sur Bezons, petite commune du Val-d’Oise de 26 000 habitants, longtemps réputée pour être un lieu de villégiature de la population parisienne en quête de plaisirs champêtres.

(suite…)

Portrait : Ramazan François Kaymak

Ramazan François Kaymak n’a pas froid aux yeux. À 26 ans, il se présente en tête de liste de la ville de Vesoul, et se démarque déjà en étant le plus jeune candidat socialiste des municipales. Mais ne lui parlez pas trop de sa jeunesse, car il n’a pas non plus la langue dans sa poche :« Je suis jeune, issu de l’immigration, fonctionnaire : l’homme à abattre selon le système Sarkozy ! Je ne colle pas à leurs clichés. »
(suite…)

Portrait GULSEN YILDIRIM

La solidarité avant tout

J’ai très vite compris que l’école pouvait être un moyen d’émancipation et de reconnaissance. »
À 35 ans, Gulsen Yildirim est une femme épanouie, fière de ses origines turques et Française à part entière. Arrivée à l’âge de deux ans en Corrèze, elle estime qu’elle doit tout à l’école de la République. « L’école est encore un facteur d’ascension sociale. À partir du moment où on lui donne les moyens, elle continue de jouer son rôle.

(suite…)

Surveiller et écouter

Fils des cités et fier de l’être, assumant pleinement ses origines, camerounaise par son père, nantaise par sa mère, James Balogog, 44 ans, a pris goût très tôt à la vie politique par le biais associatif.
(suite…)

Nadia Mariotto : Artisane de son combat

«J’ai commencé mon métier de coiffeuse à domicile, il y a quinze ans, mais j’exerce cette profession depuis trente ans. Ce n’était pas un rêve de jeune fille. Je suis issue d’un milieu ouvrier dans lequel apprendre un métier manuel était tout à fait normal », explique Nadia Mariotto.
(suite…)

Essia Ben Hassine : Valeur en hausse

Chef d’entreprise, d’origine maghrébine, … femme et socialiste avant tout ! À force d’en entendre, Essia Ben Hassine sait ce que se faire respecter veut dire. Son caractère, elle l’a forgé au contact de ceux qui se complaisent dans des plaisanteries de comptoir, souvent racistes, toujours machistes. (suite…)

Alexis Bachelay : L’épreuve du feu

La France de demain, citoyenne et plurielle, Alexis Bachelay souhaite l’incarner. Et c’est aussi pour elle qu’il s’engage en politique. Candidat aux élections cantonales à Colombes (Hauts-de-Seine), sur un ticket commun avec sa suppléante Yaye Ami Diop, ce jeune homme de 34 ans symbolise une volonté de renouvellement.
(suite…)

Hérault de la nation

doucoure.jpgEnfant déjà, il voulait « participer à quelque chose, être sur le terrain ». Aujourd’hui Diaby Doucouré pilote une maison des jeunes dans un quartier sensible d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). « Avant, on achetait la paix sociale en sortant les gamins des cités une fois tous les 36 du mois, on aurait dit des convoyeurs d’enfants, moi je refuse. » Dans son quartier, Diaby organise certes quelques sorties, mais le but de ce havre de paix, au rez-dechaussée d’une barre d’immeuble, est autre. Avant tout, Diaby Doucouré veut prouver à ceux qui ne sont pas forcément sur la bonne voie qu’ils sont capables de réaliser leur projet. « Je refuse l’appellation de « grand frère », je ne suis pas un exemple, mais un référent. » (suite…)

Vercingétorix ou l’archétype du héros national

vercingetorix.jpgFigure emblématique de la mère patrie,Vercingétorix incarna, tout au long du XIXe siècle, les vertus héroïques de la Nation. Sa lutte pour la liberté et l’indépendance éveilla chez les Français un sentiment de fierté et de patriotisme exacerbé par les guerres et la résistance à l’envahisseur. En exaltant son génie, sa constance au milieu des revers et sa dignité dans la mort, les républicains en firent un héros romantique dont l’image a traversé le temps.
(suite…)

Portrait : Guillaume Robert – « Décodeur de budget »

Guillaume RobertDans son nouveau bureau de l’Assemblée, il est encore dans les cartons. Et sa table déjà recouverte de dossiers. « Pour travailler sur le budget 2008, c’était un peu un exercice d’équilibriste », reconnaît Guillaume Robert, le collaborateur du groupe socialiste chargé des finances publiques. Car, depuis le 1er octobre, il a quitté l’étage du groupe pour rejoindre, comme conseiller, les bureaux de Didier Migaud, le président PS de la commission des Finances. (suite…)