Archives de l'hebdo des socialistes
Archives de l'hebdo des socialistes

Le plan Espoir banlieue du PS : gagner les municipales !

Par Vincent Léna

Le gouvernement a dévoilé à Vaulx-en-Velin les grands contours du « plan Marshall pour les banlieues » promis par Nicolas Sarkozy en campagne, et rebaptisé plus modestement « Espoir banlieue », après une série de cafouillages gouvernementaux, une parodie de concertation et de multiples reports. Exceptionnellement, le jour même, François Hollande, Marie-George Buffet, Cécile Duflot, Jean- Pierre Chevènement et Jean-Michel Baylet ont réagi ensemble,au nom de la gauche,en adoptant une déclaration solennelle (suite…)

Dossier Banlieues : quoi de neuf ?

On pourrait se moquer. Ironiser sur l’attelage baroque que forment mesdames Boutin et Amara. Railler leurs déclarations contradictoires. On n’a même plus envie… Elles nous présentent le énième plan pour les quartiers, mais chacun devine qu’il s’agit surtout énième plan de com. Le plan «anti-glandouille s’est transformé en «plan espoir». Qu’est- c’est un «plan espoir» ? C’est comme Marshall», mais sans les moyens…

(suite…)

Interview de Fatima Hani secrétaire nationale de AC le feu

L’association AC le feu, créée au lendemain des émeutes des banlieues de l’automne 2005, a réalisé deux tours de France et rassemblé les propositions de quelque 50 000 concitoyens. Fatima Hani, secrétaire nationale de l’association, revient sur leur diagnostic et réagit au plan «Espoir banlieue» annoncé le 22 janvier par Fadela Amara, secrétaire d’État à la ville.

(suite…)

Portrait : Mamadou Mané

Du haut de son 1m86, Mamadou Mané en impose. Le président du football-club de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), un club qui compte plus de 450 adhérents, est un chef d’équipe dans l’âme. Né au Sénégal, il rejoint, avec sa mère et ses frères et soeurs, son père infirmier qui a élu domicile dans le 10e arrondissement de Paris. Nous sommes en 1974, Mamadou Mané a 5 ans.
(suite…)

La gauche unie face à Sarkozy

Le Parti communiste, le MRC, le PRG, les Verts et le Parti socialiste se sont retrouvés pour une nouvelle réunion commune, le 22 janvier. Face à la crise financière et économique, ils ont tenu à dire leurs inquiétudes. Ils estiment tous que les réponses européenne et du gouvernement français sont insuffisantes ou mauvaises. Et demandent notamment un débat à l’Assemblée nationale. Cette rencontre a aussi été l’occasion de présenter deux textes communs. Sur la laïcité d’abord, pour réaffirmer la loi de 1905 et le préambule de la Constitution de 1946. Un autre sur la police de proximité et son rôle dans les quartiers. Ils ont enfin abordé la question des municipales.

Lire la déclatation commune

Dans les banlieues, deux ans après, rien n’a changé

Les nuits d’émeutes, fin novembre, à Villiers-le-Bel (Val-d’Oise) viennent rappeler que les grandes promesses du gouvernement Villepin, faites deux ans auparavant, ont été oubliées en chemin par les responsables de l’exécutif. Quant à Nicolas Sarkozy, il se contente de proférer « la fin de la voyoucratie »… tout sauf le début d’une relation de confiance entre quartiers difficiles et gouvernement. Didier Vaillant, maire PS de Villiers-le-Bel, donne son sentiment sur cette crise et la situation des banlieues.

Les nuits de violence que vous avez vécues le week-end du 25 novembre ne sont pas sans rappeler les émeutes de 2005. Peut-on faire un parallèle ?
(suite…)

Déplacement de Ségolène Royal à Aix, Correns, Nice et Villeurbanne : récit

Ségolène Royal en déplacement dans le sud-est a décliné différents thèmes de son Pacte présidentiel. À Aix elle a évoqué la France qui doit retrouver l’envie d’entreprendre. À Correns, commune rurale, et premier village bio de France, elle a souhaité que la France montre le chemin de l’excellence environnementale. À Nice elle est revenue sur la VIe République qu’elle veut construire sur de nouvelles règles morales. Enfin à Villeurbanne, devant le parlement des quartiers populaires, elle a redit sa volonté de faire respecter l’égalité républicaine et rencontré « une force en train de se lever ». (suite…)

La circulation à Paris

Le Conseil de Paris vientd’adopter le plan de déplacements de Paris (PDP),avec l’ambition de réduire de 40 % le trafic motorise à l’horizon 2020. Bertrand Delanoe, maire de Paris, détaille ces objectifs, qui s’inscrivent dans la politique d’excellence environnementale menée par la capital.
(suite…)

Territoires : Douze propositions pour les banlieues

À la veille d’échéances politiques majeures, l’Association des maires ville et banlieue de France (AMVBF) publie un manifeste dans lequel les élus formulent douze propositions pour lutter contre les inégalités et retrouver le chemin de la confiance dans notre modèle républicain. (suite…)

Banlieues : le Sénat constate l’échec du gouvernement

La politique menée par les gouvernements de droite dans les quartiers en difficulté est un échec. Et il est souhaitable de rétablir la police de proximité, instituée par la gauche et supprimée par l’actuel ministre de l’Intérieur. Telles sont les cinglantes conclusions du rapport rendu public le 6 novembre par une mission d’information sénatoriale issue de tous les bancs de la Haute Assemblée. Formée au lendemain des émeutes de novembre 2005, la mission a mené six mois d’enquêtes et d’auditions afin d’évaluer les politiques mises en œuvres dans les quartiers sensibles depuis quinze ans. (suite…)

Un an après les émeutes, trois élus socialistes tirent un triste bilan de l’année écoulée

Un an après les émeutes, bien des engagements gouvernementaux et une loi dite « d’égalité des chances », la détérioration continue de la situation dans les quartiers s’accompagne d’une augmentation sensible de la violence, y compris contre les forces de l’ordre. Au point qu’élus locaux et acteurs associatifs dénoncent, sans détours, la remise au pas des associations de proximité et l’absence criante de moyens alloués à la politique de la ville. Laquelle regorge de dispositifs qui se sont peu à peu empilés et dont l’efficacité est difficilement quantifiable. Décryptage par Vincent Léna, secrétaire national du PS à la solidarité urbaine, Delphine Batho, secrétaire nationale du PS à la sécurité et Franck Pupponi, maire de Sarcelles et vice-président de la FNESR. (suite…)

« Les habitants des banlieues veulent vivre normalement »

Collectif A C le feu et J.M AyraultMohamed Mechmache, président du collectif « AC Le feu » né après le drame de Clichy-sous-Bois, revient sur une année d’action pour comprendre et relayer la parole des banlieues.

« Les émeutes qui ont suivi la mort de Zyad et Bouna ont été le signe d’une révolte sociale. On ne pouvait donc pas rester inactifs. Alors qu’une catégorie des politiques est totalement déconnectée de la société, il fallait, selon nous, aller à la source pour rencontrer les acteurs qui la connaissent le mieux. À bord de mini-bus, nous avons donc sillonné 120 villes de France. (suite…)