Archives de l'hebdo des socialistes
Archives de l'hebdo des socialistes

Audiovisuel public : chronique d’une paupérisation annoncée

C’était lors de ses voeux. Au détour d’une phrase, le président de la République annonçait la fin de la publicité dans l’audiovisuel public. Moins de deux mois plus tard, France Télévisions perd déjà 20% de ses recettes publicitaires et des rumeurs persistantes prévoient le démantèlement de France 3, au profit d’un partenariat privé avec la presse quotidienne régionale. (suite…)

Analyse du temps de parole du président, à la télévision

Puisque le CSA refuse d’intégrer le surabondant temps de parole de Nicolas Sarkozy dans le décompte des expressions politiques partisanes, le Parti socialiste demande que la législation évolue, afin de s’adapter à l’usage sans précédent que le président de la République fait des médias.

L’omniprésidence de Nicolas Sarkozy pose problème pour le respect de la pluralité. Le Président cathodique use et abuse des collusions avec les différentes chaînes de télévision. Quand on sait que le temps de parole présidentiel n’est pas décompté des temps de parole dévolus à l’expression politique, on ne peut que s’inquiéter du peu de place qu’il reste à l’opposition pour se faire entendre. (suite…)

Spécial « municipales » Poitiers : la culture en haut de l’affiche

Nouvelle étape du tour de France des villes socialistes qui ont mis en oeuvre des politiques innovantes : Poitiers. Avec un programme culturel très dynamique, la ville entend ouvrir les différents champs de la création à tous ses habitants.

La capitale du Poitou a de beaux jours devant elle. Imaginez une ville qui a pour premier poste de dépense la culture, où un quart de la population a moins de 26 ans – ce qui en fait la ville la plus jeune de France – et où plus de dix lieux sont dévolus à la culture. (suite…)

Le pluralisme en question sur France 2

Ségolène Royal a aussi réagi au journal de 20h de France 2 qui « prouve qu’il y a encore beaucoup d’effort à faire sur le pluralisme de la presse ».

Ségolène Royal, invitée du journal, a critiqué un reportage consacré aux candidats socialistes en ballottage défavorable, le jugeant « assez scandaleux pour les candidats que vous annoncez battus d’avance ».

Elle a ensuite dénoncé un reportage consacré à la 2e circonscription de Bordeaux, dans laquelle un ministre UMP sera opposé au second tour à la socialiste Michèle Delaunay. « Vous avez cité le candidat de l’UMP cinq fois et la candidate socialiste pas une fois. Vous ne l’avez pas citée, on sait comment marche la communication. Ne vous défendez pas. La réalité est là et ce journal prouve une fois de plus que, en effet, il y a encore beaucoup d’efforts à faire sur le pluralisme de la presse. Le pluralisme est plus que jamais nécessaire y compris sur les médias »

[kewego=http://www.kewego.fr/p/fr/iLyROoaftb3I.html]

Sarkozy et les médias

didier mathusDidier Mathus, député de Saône-et-Loire et spécialiste des médias, revient sur la campagne présidentielle et s’inquiète de la connivence du président de la République avec le monde de l’information.
(suite…)

Je vote Ségolène : Edgar Morin

Le célèbre sociologue et philosophe Edgar Morin affirme son soutien à Ségolène Royal. Pour lui le débat de ce deuxième tour « doit être la rencontre entre quelqu’un qui reste au niveau politicien et quelqu’une qui dépasse ces questions ».

« Je vote Ségolène » : Juliette

Récemment récompensée aux Victoires de la musique, la chanteuse et compositrice Juliette apporte son soutien à Ségolène Royal. « Segolène a envie de créer une nouvelle façon de jouer la démocratie » explique-t-elle.

« Je vote Ségolène » : Geneviève Brisac

Geneviève Brisac, écrivaine et éditrice, apporte tout son soutien à Ségolène Royal. « Dire la vérité et dire ce qu’on pense est toujours révolutionnaire. Moi je trouve qu’il y a quelque chose de révolutionnaire dans Ségolène Royal. »

Séance de dédicace de Ségolène Royal à Noisy-le-Grand

Ségolène Royal dédicaçait à la FNAC de Noisy-le-Grand son livre d’entretien avec Marie-Françoise Colombani, « Maintenant ». C’est accompagnée d’une véritable ferveur populaire que la candidate socialiste allait personnaliser les ouvrages de plusieurs centaines de citoyens durant plus d’une heure.

« Je vote Ségolène Royal » : Pierre Bergé

Pierre Bergé a mis en place il y quelques mois l’association des Amis de Ségolène Royal. Il explique qu’il faut se battre « pour que petit à petit plus personne ne se pose de questions et qu’il n’y ait qu’une candidate possible : Ségolène Royal. »

Rencontres culturelles à Nantes avec Ségolène Royal

Rencontres culturelles de NantesSégolène Royal organisait des rencontres culturelles ce 26 mars au Lieu Unique, ancienne biscuiterie nantaise reconvertie en centre culturel. À la suite des témoignages d’artistes, comédiens, écrivains et représentants du monde de la culture, la candidate a dit vouloir retrouver le souffle du 10 mai 1981 et a rappelé que la culture se trouve au coeur du Pacte présidentiel. Elle a notamment rendu hommage au rôle des intermittents et énoncé 10 propositions pour la culture. (suite…)