Archives de l'hebdo des socialistes
Archives de l'hebdo des socialistes

Les voeux de François Hollande pour 2008 : « 2008, une année d’espoir »

Chers internautes,

L’année 2007 s’achève dans l’inquiétude. Inquiétude devant l’état du monde : un monde marqué par le terrorisme, par la violence, par la dureté, par les inégalités. Inquiétude également devant la situation économique, les dérèglements, les délocalisations, devant l’état de notre démocratie, avec une utilisation par le pouvoir des médias comme jamais aucun de ses prédécesseurs n’avaient osé le faire.
Alors face à ces inquiétudes, il pourrait y avoir de la résignation, du doute, du fatalisme. Eh bien, moi, pour l’année 2008, avec les socialistes, je vous appelle à l’espoir. Oui il y a de l’espoir quand la démocratie est au rendez-vous.
La démocratie, elle sera aux Etats-Unis d’Amérique : après les élections qui arrivent, un nouveau Président devra donner un nouveau cap à cette grande démocratie.
Espoir aussi dans l’intervention des citoyens qui portent des valeurs et qui ne peuvent accepter que les principes de laïcité, de justice sociale, de droit du travail soient mis en cause comme ils le sont aujourd’hui par le pouvoir de Nicolas Sarkozy.
Espoir aussi dans les territoires : il y aura,  au printemps prochain, des élections municipales et cantonales. Nous pouvons, nous la gauche, donner à ces territoires un autre visage, un autre temps, un autre rythme, un autre avenir. C’est pourquoi j’appelle tous les citoyens, ceux-là mêmes qui s’étaient mobilisés pour l’élection présidentielle, à venir voter pour que nos villes, nos départements puissent aussi être des lieux de qualité, de vie et de protection de nos concitoyens.
Espoir enfin dans la gauche qui doit se redresser, se rassembler. Le Parti socialiste doit se rénover, se renouveler autant qu’il le faudra- ce sera le rendez-vous de notre congrès- et devra surtout porter une conception exigeante de la politique faite de respect des citoyens, de vérité sur les enjeux.
Oui, c’est à cette conception de la politique qu’il faut résolument adhérer en 2008, et c’est pourquoi si nous nous mobilisons tous, si nous sommes conscients des enjeux nous pourrons faire de l’année 2008 une année d’espoir.
C’est finalement le plus beau vœu que je peux vous adresser, chers internautes : espérer, en 2008, que le monde, que la France, puissent être différents d’aujourd’hui.

François Hollande

Aucun commentaire