Archives de l'hebdo des socialistes
Archives de l'hebdo des socialistes

Le choc fiscal ? Non, la contre-réforme !

Tribune de François Hollande parue dans Le Monde daté du 1er juin

Depuis le 6 mai, les annonces présidentielles succèdent aux proclamations ministérielles. Le style Sarkozy, c’est celui de la virevolte. Chaque jour est une course. Qu’importe la direction, pourvu qu’il y ait le mouvement. Tout est fait pour impressionner, surprendre, étourdir, avant les élections législatives qui arrivent.

Mais, au-delà du vacarme médiatique, une logique politique est à l’œuvre : celle d’un Etat minimal dont la seule mission serait de laisser chacun chercher, seul, la sortie. Ainsi doivent être lus l’abandon de la carte scolaire, le recours aux couvertures individuelles pour la santé et le « travailler plus pour gagner plus ».

Mais, la démarche du nouveau Président est d’abord une stratégie fiscale : plus loin que la droite en 1986, plus fort qu’Edouard Balladur en 1993, plus vite que J. Chirac en 2002. Nicolas Sarkozy veut mettre le paquet. La France est sans le sou. La dette atteint un niveau record ! Qu’à cela ne tienne, les favorisés veulent du pain, ils auront de la brioche. (suite…)

Point presse du 31 mai : Annick Lepetit

Annick Lepetit, députée du XVIIIème arrondissement de Paris, animait jeudi matin le point presse quotidien de campagne. Cette spécialiste des questions de logement n’a pas manqué de démontrer le caractère inégalitaire et le flou de la defiscalisation des intérets des emprunts immobiliers proposée par Nicolas Sarkozy. Elle est également revenu sur l’annonce des derniers chiffres du chômage, « difficiles à commenter puisque personne ne sait s’ils sont les bons. »

Rassemblement au Zénith de Paris, le 29 mai : l’esprit de conquête

Rassemblés au Zénith de Paris, les socialistes ont montré unité, combativité et détermination pour mener la campagne des élections législatives des 10 et 17 juin. À la tribune se sont exprimés Bertrand Delanoë, Ségolène Royal, Dominique Strauss-Kahn, Laurent Fabius, François Hollande et de nombreux candidats d’Ile-de-France.
Découvrez l’album photos du meeting
Lire le discours du Premier secrétaire

Retrouvez les meilleurs moments des discours en vidéo :

Commentaire des commentaires

Vous avez été nombreux à réagir sur le grand meeting parisien de mardi 29 mai au Zénith.

« Rassemblés nous gagnerons. Rien n’est encore joué et l’imbroglio qui règne à la suite des premières mesures prises par ce gouvernement laisse augurer de la suite. Seule l’opposition forte du PS peut nous sortir de ce mauvais pas. Ne baissons pas les bras, tout est encore possible« , écrit Bonderf.

« Le spectacle fut en effet plus digne que ce à quoi les dirigeants du parti nous avait habitués ces derniers mois. Il semble que le message des militants et sympathisants ait été entendu« , ajoute Maurice. Pour lui, « L’espace médiatique est complètement canibalisé par Sarko et votre unité est vitale« .

« J’ai apprecié de voir toute ma famille réunie« , commente Ebode. « Mettons nos egos de coté et travaillons main dans la main, les législatives sont à notre portée : restons mobilisés et nous allons gagner« .

« Bravo camarades ; c’est comme cela que je vous aime, unis, unis et encore unis, ne nous laissons plus jamais diviser, mettons en pratique en permanence notre ideal socialiste de fraternité de solidarité déja entre nous« , conclut Goalexandre.

Sur la tribune que François Hollande a fait paraître dans Le Monde, si Boyer fustige un « Procès d’intention, [une] analyse partiale des mesures proposées, [des] critiques non constructives et comme toujours systématiques« , les autres commentateurs lui répondent : « Je m’insurge contre l’interprétation de “Boyer”. Alors que beaucoup de gens sont dans la précarité et au chômage, le plus urgent est d’améliorer leur situation » (Isambert) ; « Pour Monsieur Boyer qui a écrit le message ci dessus je répondrai « la droite n’a pas le monopole de la bonne gestion et de l’entreprenariat” » (Patrick Marabeuf) ; « Le problème n’est pas le coût, mais son objet. Avec de telles réformes, M. Sarkozy et son nouveau gouvernement visent bien à faire payer au plus grand nombre les privilèges d’une minorité » (Yoda).

« Le programme socialiste aurait couté aussi cher, mais il aurait été un vrai investissement dans le travail, les PME, la recherche, l’écologie pour relancer les croissance et non dans le rente comme le propose Sarko« , ajoute lfournie ; « Le pilier central du projet socialiste est le principe Keynésien de la relance de l’activité économique par le soutien à la consommation des ménages« , conclut Averseng.

L’hebdo des socialistes N° 449

L'hebdo des socialistes 449Au sommaire de L’hebdo cette semaine :

Actualités France

Actualités International

Dossier : Le Parti en campagne

Territoires

  • Urgence pour les banlieues

Histoire

  • 1997, le succès d’une campagne éclair

Arguments/Ripostes

  • Les franchises médicales : Une mesure anti sociale et dangereuse

Culture

L’hebdo en ligne

Point presse du 30 mai : Benoît Hamon

Le député européen est revenu lors du point presse quotidien de campagne sur l’annonce par Nicolas Sarkozy d’une déduction fiscale pour les emprunts immobiliers en cours en vue de l’achat d’une résidence principale, lors de son discours au Havre, le 29 mai : « une nouvelle démonstration de la politique inégalitaire du gouvernement ». Benoît Hamon a, par ailleurs, commenté la situation de Lagardère, actionnaire du groupe EADS, soupçonné de délit d’initié.

Statu quo en Espagne après les élections locales

Les élections municipales du 27 mai se sont soldées par une avance de 0,7 % pour la droite. Ce résultat,loin de marquer une défiance de la population pour les réformes entreprises par la gauche,permet à celle-ci de rester optimiste et mobilisée dans la perspective des élections législatives de mars 2008.
(suite…)

Sans-papiers : un traitement en plus arbitraire

25 000 reconduites à la frontière en 2006. Plus que jamais, les immigrés sans papiers vivent la peur au ventre. RESF continue de se mobiliser, parents et élus dans son sillage.
Reportage devant l’école maternelle Parmentier, dans le XIe arrondissement de Paris, vendredi 25 mai.
(suite…)

Sarkozy et les médias

didier mathusDidier Mathus, député de Saône-et-Loire et spécialiste des médias, revient sur la campagne présidentielle et s’inquiète de la connivence du président de la République avec le monde de l’information.
(suite…)

François Hollande rend visite aux défenseurs du quartier de La Coudraie à Poissy

Le Premier secrétaire du PS est venu apporter son soutien aux habitants du quartier de La Coudraie menacés de voir leurs logements détruits pour faire place un projet spéculatif immobilier. Le maire de Poissy a en effet décidé de démolir le complexe HLM sans avoir reconstruit de nouveaux logements sociaux, alors que des centaines de demandes de logements s’entassent à la mairie. « La mairie vient de nous donner le coup de grâce en annonçant la fermeture de l’école du quartier », déplorait une habitante.

Les candidats du renouvellement à Clamart

Une dizaine de candidats du renouvellement étaient rassemblés, ce 29 mai, à Clamart à l’initiative du MJS. François Hollande accompagnait ces futurs députés issus de la diversité et pour nombre d’entre-elles fers de lance de la parité. La benjamine des candidats aux élections législatives, Juliette Quinten, qui aura 23 ans quelques jours avant le scrutin, a arpenté avec les autres candidats présents le marché et les rues de Clamart.