Archives de l'hebdo des socialistes
Archives de l'hebdo des socialistes

L’hebdo des socialistes n°445

Au sommaire de L’hebdo cette semaine deux récits d’anticipation dans un seul numéro

Ségolène Royal : La France à l’Élysée !

Évidemment, Ségolène présidente, c’est encore une fiction, à l’heure où s’écrivent ces lignes. Les résultats encourageants du 22 avril nous invitent à penser que cet Hebdo de l’entre-deux tours – qui annonce crânement « la France à l’Élysée » – n’est finalement qu’une anticipation. À tous ceux de vos proches ou amis qui ne seraient pas encore convaincus de voter Ségolène Royal, vous pouvez faire lire cette nouvelle.
Il s’agit d’une oeuvre de pure invention littéraire. Toutefois, l’imagination de l’auteure, Aurélie Filippetti, n’a pas été sollicitée au-delà du raisonnable. Nous lui avons simplement demandé de bien vouloir imaginer les cent premiers jours de Ségolène à l’Élysée, à partir des engagements que cette dernière a pris durant sa campagne.
Alors oui, ce récit qui prend la forme d’une lettre à un ami persan n’est encore que vraisemblable. Pour le passage du souhaitable au réel, tout dépend de Ségolène Royal, mais aussi de vous. De votre capacité à convaincre. Le 6 mai, faites en sorte que le visage qui s’affiche sur nos écrans à 20 h soit celui de Ségolène Royal !

Nicolas Sarkozy : Ensemble ça va pas être possible

Évidemment, Sarkozy président, c’est une fiction. « Ensemble, ça va pas être possible» proclame la couverture de cet Hebdo de l’entre-deux tours.À tous ceux de vos proches ou amis qui ne seraient pas encore convaincus de voter Ségolène Royal, vous pouvez faire lire cette nouvelle. Il s’agit d’une oeuvre de pure fiction.Toutefois, l’imagination de l’auteur n’a guère été mobilisée: les pratiques autocratiques de Nicolas Sarkozy, ses projets alarmants, ses déclarations tonitruantes sont une source quasi inépuisable pour le narrateur…
Il n’est jamais besoin de caricaturer Nicolas Sarkozy pour inquiéter. Il se suffit à lui-même. Une seule chose est absolument fausse et elle doit le rester. Nicolas Sarkozy ne peut pas devenir président de la République le 6 mai prochain.

Le 6 mai, vous avez le pouvoir de faire en sorte que ces lignes deviennent réalité ou pure fiction

L’hebdo en ligne 

Retrouvez ces deux récits d’anticipation en téléchargeant L’hebdo (format pdf / 3,1 mo)

Commentaire