Archives de l'hebdo des socialistes
Archives de l'hebdo des socialistes

José Bové rencontre Ségolène Royal

L’ex-candidat alter-mondialiste, soutient Ségolène Royal. Il rencontrait  aujourd’hui Ségolène Royal qui lui a confié une mission  sur la mondialisation et la souveraineté alimentaire.

Préparation meeting-concert du 1er mai

Evénement : Grand concert-meeting Mardi 1er mai à 15h30 au stade Charlety
Venez assister au dernier évènement parisien de la campagne de Ségolène Royal : un grand concert avec entre autre Yannick Noah, Renaud, Bénabar… Mardi 1er mai à 15h30 au stade Charlety (Paris 13ème). Cali, Georges Moustaki et Yvan Le Bolloch racontent les préparatifs de l’événement.

Présentation meeting-concert à Paris

 Ségolène Royal présentait aux côtés de Cali, Georges Moustaki et Yvan Le Bolloc’h le concert-meeting qui se tiendra au Stade Charlety à Paris, le 1er mai.

L’appel des Présidents de Régions : « Pour une République des pouvoirs partagés »

Ces dernières années, les Régions ont remis le dynamisme et le changement au centre des politiques publiques. Elles ont ainsi démontré que l’on peut agir dans un esprit d’efficacité et de solidarité sur l’éducation, le logement des jeunes, la rénovation des universités, sur l’accompagnement professionnel, l’orientation et la formation tout au long de la vie, sur l’excellence écologique, l’agriculture, la modernisation industrielle, la recherche et le développement des PME…

(suite…)

Je vote Ségolène : Edgar Morin

Le célèbre sociologue et philosophe Edgar Morin affirme son soutien à Ségolène Royal. Pour lui le débat de ce deuxième tour « doit être la rencontre entre quelqu’un qui reste au niveau politicien et quelqu’une qui dépasse ces questions ».

Ressources N°26 : articles et études, puisés « ailleurs sur le net »

Voici une série d’articles ressources -études, analyses, documents, statistiques- puisés « ailleurs sur le net », utiles pour nourrir la réflexion . Cette semaine entre autres thèmes abordés :
Les affectations des étudiants en médecine ; Entre maison, enfant(s) et travail ; L’allocation personnalisée d’autonomie ; La population des allocataires du RMI ; Économie politique de la LOLF ; La concentration des hommes et des femmes dans les différents secteurs d’activité ; La politique énergétique de l’Union Européenne ; Urgence pour les enfants irakiens ; Toutes les 30 secondes, un enfant meurt du paludisme (suite…)

Carnet de campagne de François Hollande n°14

Premier carnet de campagne de la semaine pour François Hollande à la sortie de l’enregistrement d’une émission dans les studios de RMC. A l’aube de cette semaine décisive, le Premier secrétaire du PS livre des commentaires et analyses.

Au sommaire de ce numéro :
– les valeurs morales et Nicolas Sarkozy
– le débat entre Ségolène Royal et François Bayrou
– la « liquidation de l’héritage de mai 68 » proposée par Nicolas Sarkozy
– la prétendue diabolisation du candidat UMP

L’hebdo des socialistes n°445

Au sommaire de L’hebdo cette semaine deux récits d’anticipation dans un seul numéro

Ségolène Royal : La France à l’Élysée !

Évidemment, Ségolène présidente, c’est encore une fiction, à l’heure où s’écrivent ces lignes. Les résultats encourageants du 22 avril nous invitent à penser que cet Hebdo de l’entre-deux tours – qui annonce crânement « la France à l’Élysée » – n’est finalement qu’une anticipation. À tous ceux de vos proches ou amis qui ne seraient pas encore convaincus de voter Ségolène Royal, vous pouvez faire lire cette nouvelle.
Il s’agit d’une oeuvre de pure invention littéraire. Toutefois, l’imagination de l’auteure, Aurélie Filippetti, n’a pas été sollicitée au-delà du raisonnable. Nous lui avons simplement demandé de bien vouloir imaginer les cent premiers jours de Ségolène à l’Élysée, à partir des engagements que cette dernière a pris durant sa campagne.
Alors oui, ce récit qui prend la forme d’une lettre à un ami persan n’est encore que vraisemblable. Pour le passage du souhaitable au réel, tout dépend de Ségolène Royal, mais aussi de vous. De votre capacité à convaincre. Le 6 mai, faites en sorte que le visage qui s’affiche sur nos écrans à 20 h soit celui de Ségolène Royal !

Nicolas Sarkozy : Ensemble ça va pas être possible

Évidemment, Sarkozy président, c’est une fiction. « Ensemble, ça va pas être possible» proclame la couverture de cet Hebdo de l’entre-deux tours.À tous ceux de vos proches ou amis qui ne seraient pas encore convaincus de voter Ségolène Royal, vous pouvez faire lire cette nouvelle. Il s’agit d’une oeuvre de pure fiction.Toutefois, l’imagination de l’auteur n’a guère été mobilisée: les pratiques autocratiques de Nicolas Sarkozy, ses projets alarmants, ses déclarations tonitruantes sont une source quasi inépuisable pour le narrateur…
Il n’est jamais besoin de caricaturer Nicolas Sarkozy pour inquiéter. Il se suffit à lui-même. Une seule chose est absolument fausse et elle doit le rester. Nicolas Sarkozy ne peut pas devenir président de la République le 6 mai prochain.

Le 6 mai, vous avez le pouvoir de faire en sorte que ces lignes deviennent réalité ou pure fiction

L’hebdo en ligne 

Retrouvez ces deux récits d’anticipation en téléchargeant L’hebdo (format pdf / 3,1 mo)

La France d’après avec Ségolène Royal

Cher Usbek,

Je ne sais pas si tu as réussi à avoir beaucoup d’informations, du fond de ta Perse, sur l’élection présidentielle française. L’élection, oui, bien sûr, mais ce qu’elle a changé dans mon pays ? Je t’adresse donc quelques pages de notes, prises pour te tenir informé de ce qui s’est passé chez nous pendant ces quelques mois qui ont suivi l’élection de Ségolène Royal à la présidence de la République. L’ambiance rappelle la fièvre de mai 1981. Ce sont de bien beaux moments. J’ai essayé, malgré la ferveur des derniers mois, d’écrire pour toi presque chaque soir quelques lignes factuelles. Bien à toi, Roxane. (suite…)

La France d’après Nicolas Sakozy

7 mai 2007

Je suis crevé. Pas dormi. Toute la nuit, mon fils malade… Comme le 21 avril 2002. Comme si je lui transmettais mes angoisses… Sarkozy vient d’emporter l’élection présidentielle. Je n’ai pas réussi à relativiser.

Café noir. Je dépose le p’tit à l’école. Il donne l’impression d’avoir récupéré. Pas moi. Ma tête de déterré se reflète dans la vitre du RER. Autour de moi, la banlieue défile. Marne-la-Vallée, Seine- Saint-Denis, Val-de-Marne… Changement gare de Lyon.

Les passagers ont les yeux lacés à leurs chaussures. Le dos plus voûté qu’à l’habitude. Silence dans les rames. Mais où sont-ils les électeurs de Sarko ? Ils ne doivent pas vivre sous terre. Ou peut-être qu’ils doutent déjà de leur propre vote… (suite…)

Entretien avec Jean-Marcel Jeanneney

Jean-Marcel Jeanneney qui fut trois fois ministre du général de Gaulle a récemment affirmé son soutien à Ségolène Royal dans les colonnes du Nouvel Observateur. Avec le recul de plus de 60 ans de vie politique, Jean-Marcel Jeanneney analyse les deux protagonistes au poste suprême et revient sur quelques traits communs au général de Gaulle et à Ségolène Royal.

L’intégralité de l’entretien

Partie 1 : Introduction

Partie 2 : « L’appétit de pouvoir de Nicolas Sarkozy »

Partie 3 : « La tranquillité de Ségolène Royal »

Partie 4 : Pourquoi je soutiens Ségolène Royal

Partie 5 : Le général de Gaulle et Ségolène Royal

Partie 6 : L’indépendance de l’Algérie

Meeting de Ségolène Royal à Lyon

Ségolène Royal accompagnée de Dominique Strauss-Kahn tenait meeting à Lyon. Devant plus de 20 000 personnes, et après qu’un message de soutien de Romano Prodi ait été diffusé, la candidate a appelé tous ceux qui partagent ses valeurs de paix civile, d’harmonie sociale et de progrès à converger pour que le 6 mai la France change. Ségolène Royal a attaqué Nicolas Sarkozy, ce candidat qui se présente en « éternelle victime », coupable de vouloir refaire « l’Europe en cachette par un mini traité dans le dos des Français » et d’encourager la « vindicte » contre les fonctionnaires. Les élus socialistes et démocrates présents aux côtés de Ségolène Royal livrent leurs impressions et analyses sur cette soirée. Ils reviennent également sur l’ouverture dont fait preuve la candidate à la veille du débat avec François Bayrou.

Ségolène Royal : « je me sens de plus en plus prête« 
« La politique peut et doit encore beaucoup et, de jour en jour, je me sens de plus en plus prête à assumer la présidence de cette France présidente et c’est pour cela que je vous demande de me faire confiance« .
Lire la suite

Lire l’intégralité du discours

Voir le discours

Message de soutien de Romano Prodi à Ségolène Royal
« Nous sommes proches d’un nouvel élan, d’une nouvelle ambition, d’un futur plus ouvert. Chers amis français, en tant que démocrate, en tant qu’européen convaincu, je suis avec vous, je suis pour cette nouvelle donne politique, dans nos pays et en Europe« .
Lire et voir le message

Dominique Strauss-Kahn : « Aujourd’hui en France, quand on est de gauche, quand on est démocrate, on vote pour Ségolène Royal« 
« On ne cherche pas des faux-fuyants, des mauvaises raisons, des arguments techniques. On dit : je suis de gauche. On dit : je suis un démocrate. On dit : le choix nous engage pour cinq ans, pour dix ans peut-être. On dit : je vote pour Ségolène Royal. »
Lire le discours de Dominique Strauss-Kahn

Lire les discours de Najat Belkacem, Arnaud Montebourg, Jean-Jacques Queyranne, Gérard Collomb

Voir les photos du meeting

Reportage sur le meeting